Courbatures musculaires

Muskelkater

Des sollicitations inhabituelles ou très exigeantes provoquent des «catarrhes musculaires» selon le terme original attribué autrefois aux courbatures musculaires. Le café et l’eau froide peuvent être une aide précieuse.

De très petites blessures sont à l’origine des courbatures musculaires. Elles apparaissent dans les fibres musculaires, lorsque les muscles doivent harponner certaines forces, notamment en descendant d’une montagne. Ou, si l’énergie est consommée consécutivement à de longues sollicitations. Les micro-blessures guérissent en l’espace d’une semaine, les courbatures musculaires ne sont donc pas un signe d’un effort trop important. Il convient toutefois de ne pas s’adonner à un entraînement intensif durant quelques jours mais d’effectuer de légers mouvements.

Car un processus de réparation douloureux intervient en premier lieu: de petites inflammations au sein du muscle, la formation des transmetteurs de la douleur et la rétention de liquides. Des irritations douloureuses touchent également le tissu conjonctif entourant l’ensemble du muscle.

Prendre un bain froid de 10 à 15 minutes dans une eau de 10 à 15 degrés directement après la séance de sport peut s’avérer une aide précieuse. Toutefois, ce procédé n’est pas fait pour les mauviettes, tout aussi peu que des mouvements avec un rouleau pour fascias. Il est plus agréable de recourir à des massages relaxants doux ainsi qu’à des bandages ou des vêtements de compression. Le café ou une boisson contenant de la caféine peut aussi réduire la perception de la douleur.

Une règle prévaut pour éviter l’apparition de courbatures musculaires: s’échauffer avant l’entraînement, s’habituer lentement à de nouveaux efforts, accroître de façon graduelle le niveau d’activité physique mais surtout ne jamais augmenter simultanément la durée et l’intensité des efforts.