Digestion, respiration & cœur

Le ventre ressent souvent plus que notre tête ne puisse comprendre. L’estomac et l’intestin forment un réseau de cellules nerveuses si vaste que les émotions comme la colère, la fureur et la joie deviennent rapidement perceptibles. Pour cette raison, il conviendrait d’offrir également à nos organes de digestion toute l’attention qu’ils méritent. Effectuer une promenade relaxante en cas de maux de ventre ou de troubles digestifs peut agir à merveille pour décharger le système nerveux végétatif.

Notre respiration dépend tout autant du système nerveux végétatif. Un adulte respire automatiquement environ 16 fois par minute. Cette fréquence augmente ou diminue selon le besoin en oxygène – nous ne pouvons pas l’influencer. Les maladies des voies respiratoires sont fréquentes de nos jours et souvent dues à un tabagisme excessif ainsi qu’à d’autres facteurs environnementaux.